Paroisse Christ Bon-Pasteur de Gari-Gombo:
un Carême pas comme d’habitude

(Fr. Sc. Basil Ebubechukwu OBIEJE, omi)

Pèlerinage Garigombo

Le Carême

Le carême, un temps de prière, de pénitence et de partage. Chaque individu le vit selon sa spiritualité, chaque groupe selon son charisme et chaque paroisse selon son organisation. Desservie par les Oblats dès sa création en 1994, la paroisse Christ-bon-Pasteur de Gari-Gombo vivait le carême comme tout autre temps dans le calendrier liturgique de l'Eglise. Mais le carême de cette année 2015 prend une autre allure; une allure bel et bien positive puisqu'elle vise amener les fidèles à vivre un carême pas comme d'habitude. Il s'agit d'un carême prévu et planifié par une équipe pastorale solidement unie composée du Père Alojzy CHRÓSZCZ (Curé), du Fr. Basil OBIEJE (stagiaire) et de la communauté des sœurs Franciscaine Missionnaires du Sacré-Cœur (composée de trois sœurs). Mercredi des cendres, ayant trouvé sa voiture au garage, le père curé a dû emprunter la voiture des sœurs pour se rendre dans tous les 12 secteurs de la paroisse, à partir de 7h30 jusqu'à 20h30 avec une pause de midi à 15h, pour imposer les cendres. Ainsi, tous les fidèles se sont bien lancés dans le carême.

Un Pèlerinage

Pour mieux vivre le carême de cette année, les jeunes avaient déjà, dès leur première rencontre de l’année, programmé un pèlerinage pour le carême. Si l'idée de pèlerinage a été nourrie par le frère, elle a été adoptée par l'ensemble des jeunes, approuvée par le curé et vécue par toute la paroisse. Le pèlerinage a été prévu pour un weekend sans précision immédiate sur la date, car il fallait d'abord quelques protocoles pratiques tels que: l’accord du secteur hôte et la permission du Proviseur pour que le weekend à choisir soit libre pour les lycéens. Tout arrangement conclu, le secteur de Ndeng, à 30 km de la paroisse a été  adopté et le taux de participation fixé à 1000Fcfa et la date de samedi  le 14 et dimanche le 15 Mars a été retenu. Le vendredi 13 mars, jour de rassemblement des pèlerins à la paroisse, il n'y avait qu'une trentaine de pèlerins qui se sont inscrits ! Ce chiffre dépassait déjà la prévision faite pour juste une vingtaine; donc c'était déjà inquiétant.

Pèlerinage paroisse Christ Bon-Pasteur de Garigombo

Samedi le 14 mars 2015, une messe de départ débute à 6h présidée par le père curé. Avant même la fin de la messe, nous avons une soixantaine des pèlerins (impossible de renvoyer qui que ce soit). Il y avait des jeunes, des mères allaitantes, des pères de famille et même des vieilles de plus de soixante ans. A 7h30, le père donna la bénédiction d'envoi et les pèlerins, encadrés par le frère Basil OBIEJE et la sœur René MBIDA ESSAMA ont pris la route. Tout au long de la marche, des séries d'entretiens et le chemin de croix ont été assurés par le frère Basil, différents types de chapelets (chapelets de la Vierge Marie, à l'Esprit Saint, de la miséricorde divine, de notre dame perpétuel secours, etc.) ont été dirigés par la sœur, et les chants ont été pris en charge par les jeunes. Au départ, le climat était favorable et les rayons de soleil perçaient le brouillard pour se refléter sur les feuilles transpirantes. Mais à 8km de marche, en pleine forêt où il n'y avait aucun signe d'habitat humain, nous avons été trempés dans une grosse pluie pendant plus de deux heures. Au début, ce mauvais temps se présentait comme une tragédie mais au fur et à mesure qu’elle arrosait le sol, nous avons compris que la pluie était nécessaire pour pouvoir parcourir les 22km de falaise qui nous attendaient. Après 7km de marche, nous avons observé une petite pause de 15 minutes et le reste de marche a été faite sans pause grâce à la pluie. Mais nous sommes quand même arrivés à notre destination (les chapelles de Ndeng) à 15h37, après une marche de 8heures de temps.

Un accueil chaleureux

Nous avons été accueillis et même hébergés par des protestants. Les musulmans qui ont pu nous approcher nous ont beaucoup encouragés également. Dans la soirée, à partir de 18h, il y avait l'entretien par la sœur Gisele BELLA (supérieure de la communauté des sœurs franciscaine) qui nous a rejoints à Ndeng-SFIL en voiture en compagnie du curé. Après son entretien portant sur les bénéfices du pèlerinage,  un dîner nous a été offert.

Marche pèlerinage chrétiens de Gari-Gombo

La soirée s'est achevée par une projection du film de la passion du Christ. Le lendemain matin, nous avons connu un brusque changement du programme: Le car qui devait nous accompagner à mi-chemin devait quitter un peu plus tôt que prévu. Donc, la sœur René n'a pas pu présenter son entretien et la messe a dû commencer à  9H plutôt qu'à 11H. Ainsi, après le petit déjeuner pris à 8H, on lance la prière du chapelet en attendant l'arrivée du curé à 9H. La messe a débuté à 9H30 et à 10H30 c'était le départ. La voiture nous a accompagnés jusqu'à 13km de la chapelle pour que nous achevions le reste en marche.

Route de Gari-Gombo

C'était un pèlerinage de joie mais très dur également car c'était la première expérience d'une telle distance dans tout le diocèse de Yokadouma.

Activités du Carême 2015

Dans le programme de carême de cette année figure aussi des séances de visite des malades et des pauvres par les groupes ACE Cop' monde et des jeunes. Une scène de la passion du Christ prévue pour vendredi saint est en cours de préparation par les jeunes et les Cop' monde. A ce niveau, le conseil paroissial prévoit aussi un deuil "traditionnel" pour vendredi saint. Pour ce deuil "traditionnel», le chemin de croix aura lieu dans la matinée. A partir de 15H, il y aura des tambours et des cris de deuil à la manière des Kako et des Yangere; le curé comme «chef de famille" sera interrogé sur la cause de la mort  de ce "jeune homme" (Jésus). Ensuite, les consolateurs (les fidèles en général) vont déposer leur don pour le deuil aux pieds du "chef de la famille". Après ces cérémonies traditionnelles hors de l'église, les cérémonies chrétiennes pour le vendredi saint vont commencer dans l'église. La veillée pascale sera également marquée par le baptême de 15 adultes préparés par le frère stagiaire. Et le dimanche de Pâques sera coloré par le mariage d'un ancien commissaire de Police, Mr METOBO. Ce changement brusque dans le vécu du carême se justifie par la présence du frère stagiaire qui est l'encadreur paroissial des jeunes depuis son arrivée à la paroisse en octobre 2014, et par celle de la Révérende sœur René qui, depuis son arrivée en septembre 2014, a redonné un nouveau visage au groupe ACE Cop' monde. Le dynamisme produit par l'entente entre les deux nouveaux arrivés, soutenu par leurs supérieurs de communauté et accueilli par les fidèles, a renouvelé entièrement la vie de la paroisse. C'est dans cette lancée que les nouveautés dans le programme paroissial du carême ont été accueillies à bras ouverts par l'ensemble des fidèles.

Fr. Basil Ebubechukwu OBIEJE (Stagiaire à Gari-Gombo)

Pèlerinage Christ Bon-Pasteur

Valid XHTML 1.0 Transitional

Haut

© Août 2012 Omicameroun.com: Site officiel des missionnaires O.M.I. - Province du Cameroun - Webmaster Contact